La fractale des raviolis, Pierre Raufast

Publié le par PPR

18 euros, Almas Editeur, Paru en août 2014

18 euros, Almas Editeur, Paru en août 2014

Selon le dictionnaire Larousse, le terme fractal « se dit d'objets mathématiques dont la création ou la forme ne trouve ses règles que dans l'irrégularité ou la fragmentation ; se dit des branches des mathématiques qui étudient de tels objets. ». Ce terme peut donc aussi bien s’appliquer à la structure du livre –ving-quatre histoires, explorant le passé et racontant présent- qu’à la forme des raviolis qu’à choisi la narratrice pour tuer son mari infidèle. Seulement, la voisine confie expressément son fils de cinq ans au couple. Un élément bien plus que perturbateur pour les plans de notre héroïne. Les raviolis, qui devaient être une finalité, se transforment en commencement. Le mythe des vierges de Barhofk, l’épisode de peste à Marseille, un bar à hôtesse et l’arrivée imminente d’une météorite sont autant de sujets évoqués qui nous font oublier le poison présent dans les raviolis… Un récit haletant, rythmé et délicieusement burlesque. A dévorer sans plus attendre !

« Je suis désolé, ma chérie, je l’ai sautée par inadvertance »
Je comprends qu’un homme puisse sauter une femme par dépit, par vengeance, par pitié, par compassion, par désœuvrement, par curiosité, par habitude, par excitation, par intérêt, par gourmandise, par nécessité, par charité, et même parfois par amour. Par inadvertance, ça non. Pourtant, ce substantif vint spontanément à l’esprit de Marc, lorsque je le pris sur le fait avec sa maîtresse.
Définition d’ « inadvertance » : défaut accidentel d’attention, manque d’application (à quelque chose que l’on fait)

Publié dans Rentrée littéraire, Roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article